La géo-localisation s’invite en intérieur

Tout le monde a déjà utilisé la géo-localisation en extérieur via son GPS en voiture ou via une application type Google Maps pour trouver son chemin. Mais, depuis peu, la géo-localisation commence à se mettre en place à l’intérieur des bâtiments.

Pourquoi pas avant ?

En extérieur, les technologies sont nombreuses et fiables. La plus connue est le GNSS (famille regroupant le GPS, Galileo et autres systèmes de positionnements satellite). Cependant, les  technologies outdoor donnent de très mauvais résultats lors d’une utilisation en intérieur, les signaux reçus étant très fortement dégradés. Depuis peu, des nouvelles technologies indoor sont en développement notamment le RFID (Radio Frequency IDentification) et l’UWB (Ultra WideBand) et certaines sont dès aujourd’hui utilisables : le Bluetooth, l’indoor Wifi, et surtout l’indoor-GNSS. Le résultat permet d’obtenir une précision de l’ordre du mètre à l’intérieur d’un bâtiment ! Et cela est crucial pour un système indoor.

A ce jour, les fournisseurs de solutions de géo-localisation indoor sont nombreux et des exemples d’utilisations existent. Le salon Mondial de l’automobile 2010, le centre commercial Les 4 Temps à La Défense ou encore l’aéroport de Francfort ont déjà déployé ce type de solutions. Les fournisseurs se distinguent particulièrement par la technologie utilisée et leur niveau d’intégration, du déploiement du réseau au développement de l’application en passant par l’intégration de l’API (Application Programming Interface ou interface de programmation qui sert à calculer et fournir la position géographique à l’application mobile qui l’utilise). Parmi les fournisseurs, on peut citer les français Insiteo, PoleStar et Fabernovel, l’allemand INFSoft et les américains Skyhook, Apple, Google et Navizon.

Pour quels usages ?

Mettre en place une telle solution permet de proposer de nombreux nouveaux services. Au delà de la pure géo-localisation (positionnement dans un bâtiment), des nouvelles fonctionnalités apparaissent telles que le guidage  (pour trouver son chemin vers un point donné au sein d’un bâtiment) ou la réception d’informations contextuelles en temps réel, en fonction de sa position indoor (lorsque je passe devant une boutique avec des promotions, je reçois une notification personnalisée).  Ces fonctionnalités vont devenir une vraie valeur ajoutée pour tout centre commercial ou grand espace clos (aéroports, musées, centres d’expositions) qui souhaite augmenter et gérer les flux de fréquentions. On peut en plus imaginer une multitude de nouveaux services à proposer au client  (que ce soit un consommateur ou une entreprise) pour rendre l’interaction encore plus forte et plus personnalisée. Par exemple, la localisation d’un voyageur au sein d’un aéroport permettrait aux compagnies aériennes de l’informer, au fil de l’eau, des chemins à suivre de l’arrivée à l’aéroport jusqu’à l’embarquement en passant par le check-in, l’enregistrement des bagages et le passage des douanes, tout en améliorant sa satisfaction en proposant, entre autres, des promotions négociées avec les magasins détaxés.

Comment se lancer ?

Le déploiement d’un service de géo-localisation implique différents acteurs sur un site donné, du gestionnaire de site au fournisseur de l’application mobile. Pour avoir toute la liberté de mettre en place et d’intégrer un service de géo-localisation qui correspond à ses besoins, il est très  important de se positionner le plus tôt possible en tant que partenaire exclusif du gérant du site. Ainsi, il sera plus facile d’imposer ses critères dans le choix des technologies et des fournisseurs de solutions. Sans cette position, le risque sera de devoir utiliser la solution d’un concurrent ou une solution globale avec une valeur ajoutée moindre, voire nulle. Fournir un service de géo-localisation à forte valeur ajoutée implique aussi  une intégration simplifiée de la solution avec son système d’information. Cela permettra de proposer des services plus adaptés aux profils des clients (par exemple des réductions en fonction de ses goûts vestimentaires et sa destination lors du passage devant une boutique dans un aéroport).

En conclusion, la géo-localisation indoor devient enfin une réalité. C’est aujourd’hui une solution exploitable qui permet d’apporter de nouveaux services et en tirer de nombreux avantages compétitifs. Les exemples sont de plus en plus nombreux, avec des applications et utilisations différentes. Comme le précisait Gartner dans son étude des tendances de l’année à venir, la géo-localisation est LA technologie de 2011.

Aniss Laamouri & Benjamin Retourné

A propos Benjamin Retourné

@BRetourne
Cet article a été publié dans Geolocalisation, mobile. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s